Pourquoi Tariq Krim se trompe.

Tariq Krim

J’ai assisté ce matin à l’intervention de Tariq Krim lors du WEB2.0 à Berlin.

Tariq, qui a quitté Netvibes il y a quelques mois, monte un fonds d’investissement avec quelques associés – dont Pierre Kosciusko-Morizet (?) – et vous pouvez lui envoyer vos projets à tariq@krim.com. [Update: ... ou fait partie d'un comité de sélection afin de financer des startups]

Le sujet de son intervention était « Being a web entrepreneur in Europe ». Beaucoup de bons points lors de cette intervention. Toutefois, sur un point précis, je crois qu’il se trompe. Tariq recommande

Leverage social tools and leave old tricks to old media (SEO, marketing, distribution deals)

Oui, les medias sociaux sont maintenant essentiels dans la construction des réseaux et communautés, de partenaires, de prescripteurs et de clients.
Non, les vieux trucs ne peuvent pas être laissés de côté. Laisser de côté l’optimisation sur les moteurs de recherche, le marketing ou les deals de distribution, selon la vocation de votre startup, c’est laisser de côté une partie de votre cible. C’est le mix qui compte. Tout le monde n’est pas sur Facebook ou Twitter. Et dans ce contexte économique, les startups doivent rapidement démontrer leur capacité à créer des revenus, pas seulement à créer des communautés.

Comme l’a dit Saul Klein, Index Ventures: « hard times, hard projects ». Les powerpoints ne suffisent plus. Alors Tariq, un conseil si tu l’acceptes: regarde le mix et la création de revenus dans les projets que tu finances. A défault, tes investisseurs vont souffrir. Amicalement

Pas de commentaire à “Pourquoi Tariq Krim se trompe.”

  1. combien de web CEOs sont capables d’exprimer simplement leur mix marketing ?

  2. Pas de réponse à cela.Qu’impliques tu derrière ta question?

  3. que de nombreux confondent marketing et communication

  4. compris – exception faite de personnalités très charismatiques et très exceptionnelles médiatiquement, je me demande en lisant ton commentaire quelles sont les qualités d’un CEO de start-up.

  5. avoir un bon directeur marketing ?

Faire un commentaire