Joint-venture Actinic / Oxatis : 3 questions à Marc Schillaci, son PDG

Les choses bougent dans le eCommerce : après le rachat de Magento par eBay le 6 juin dernier, c’est maintenant le Français Oxatis qui annonce son rapprochement avec Actinic, le leader des éditeurs britanniques de logiciels E-Commerce. Cette joint-venture fait suite à une levée de fonds de 4 millions d’euros, effectuée par Oxatis en début de mois. Le Français vise ainsi d’élargir sa base en passant de 6,500 à 20,000 sites clients. Échanges de technologies et leadership sur le marché sont donc les principaux objectifs de ce rapprochement.

À cette occasion, j’ai posé quelques questions à Marc Schillaci, le PDG d’Oxatis : je partage avec vous ses réponses.

FP: Quelle est votre position en Europe suite à cette acquisition?

MS: Nous sommes de très loin numéro 1.

FP: Quelle stratégie de développement allez-vous mettre en place?

MS: En dehors de la conversion des clients software d’Actinic en mode SaaS, nous avons l’ambition de devenir le premier choix des anglais pour des services SaaS en eCommerce.

FP: Y a-t-il des impacts et à quelle échéance sur votre offre et vos services auprès de vos clients ?

MS: Oui et de deux ordres :

1. Les anglais étant en avance sur nous en eCommerce, il est probable que nos logiciels seront encore plus rapidement à la pointe de ce qui doit se faire en eCommerce.

2. Le nombre d’abonnés sera de plus en plus grand ce qui permettra de mutualiser encore plus les coûts au bénéfice de nos clients.

 

Pour en savoir plus, consultez le communiqué de presse.

Faire un commentaire